Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

La livraison par drone : un jour possible avec KeeCash en Afrique

image titre principal : La livraison par drone

 

Article de Hol MAYISSA : La livraison par drone : un jour possible avec KeeCash en Afrique

Tous les géants du e-commerce et du transport ont imaginé faire de la livraison par drone. Aujourd’hui encore, ce service n’est pas au point même dans les pays développés. Les prestataires de livraisons étant monnaie courante dans les pays d’occident, il est difficile que ce marché se crée en Amérique ou en Chine. En fin de compte, la livraison y est déjà une commodité de par les routes tracées et la main d’œuvre disponibles et relativement bien payées.

Le terrain adapté pour la livraison par drone est l’Afrique. Nous allons voir dans la suite que plusieurs défauts inhérents à l’Afrique peuvent s’avérer de véritables opportunités pour une innovation majeur dans ce monde : la livraison à domicile par drone.

Des zones difficiles d’accès et une législation ouverte rendent favorables la livraison par drone en Afrique

En 2013, le réseau routier africain est de 4,2 km/100 km2 , le moins développé au monde. Beaucoup de régions restent coupées de l’urbanisation. De même, le faible taux d’employabilité dans des sociétés de livraison de biens à des particuliers restant très faibles, l’Afrique pourrait se tourner vers une technologie surprenante pour effectuer des livraisons en zone reculée.

La livraison par drone à l’avantage de hacker la livraison traditionnelle en profitant des airs et du vol à basse altitude. Le repérage GPS étant très performant, ces drones pourraient distribuer des commandes à des clients au fin fond des territoires.

Par ailleurs, il faut noter qu’en Europe la législation autour des drones est confuse étant donné les risques sécuritaires importants (survol d’un drone déguisé en superman au-dessus d’une centrale nucléaire en 2018). Les positions en Afrique laissent quant à elle un champ encore assez ouvert au point d’encourager plusieurs sociétés à se lancer sur le continent africain.

Qu’à cela ne tienne, il faudrait des prouesses techniques importantes pour soulever des charges importantes et effectuer des livraisons par drone en Afrique. Voyons ce qui se passe du côté des startup africaine sur le sujet.

Des startup ambitieuses se positionnent dans le développement des drones en Afrique

Les prouesses du jeune camerounais William Elong, ont déjà fait le tour de la planète. Ce dernier conçoit en tant que CEO de Algo Drone Holding des drones avec des composants et logiciels produit sur place et ciblant l’agroalimentaire.

Notons aussi Microsoft Tech et Zipline qui ont eu à effectuer des livraisons par drone de médicaments au Rwanda. ZipLine, startup de la Silicon Valley, estime déjà, posséder le premier drone de livraison le plus rapide du monde.

Ces prouesses et les conditions du terrain africains laissent présager un avenir où le drone pourrait prendre sa place.

Loin de tout, le e-commerce est un bon moyen de choisir tout de même des produits. Voyons donc la situation du e-commerce.

Plus de classes moyennes, plus d’électricité, plus d’Internet, plus de Mobile Money pourraient accroître le e-commerce et les besoins de livraisons adaptées à l’Afrique

Des sociétés comme Solar Box ont pour mission d’accroître l’accès à l’électricité dans les zones les plus reculées d’Afrique. L’ancien artiste d’origine sénégalais Akon se consacre avec sa compagnie Akon Lighting Africa à faire accroître la disponibilité en électricité en zone rurale.

Parallèllement, le satellite OneWeb lancé le 27 février 2019 va permettre au Rwanda de bénéficier d’un meilleur internet.  Idem pour Facebook,
toujours à la quête de plus de croissance, souhaite, à travers le programme Free Basics, connecter l’ensemble des Africains gratuitement à internet.

Des opérateurs mobiles en position sur le marché du mobile money ont déjà pris des parts importantes tel le service au Rwanda M-PESA. Mais aussi, les géant Orange Money et Airtel Money.

Les plateformes de e-commerces dominantes que sont Alibaba et Amazon font déjà leur preuve largement en occident.

Tout est en phase pour l’entrer en matière du projet KeeCash pour faciliter l’achat en ligne depuis l’Afrique sur ces grandes plateformes.

KeeCash, acteur pour faciliter le e-commerce en Afrique pourrait faire émerger la livraison par drone

Team Keecash passe à l'action

Plusieurs clients de zones restreintes contactent déjà KeeCash pour être eux aussi livrés. La team KeeCash se concentre sur les pôles d’activités tels que les capitales des pays africains. Mais projette bien de se porter vers l’ensemble des territoires afin de servir les plus éloignés.

KeeCash possède des fondateurs avec une carrure technologique. Hol MAYISSA ayant une formation en Aérospatiale, Adrien Klein ADJAYENO ayant participer à des missions auprès de groupe comme Bouygues et Gilles MOUKOUMI ayant travaillé chez Derichebourg Aeronautics.

L’équipe Keecash veille sur l’arrivée de la livraison par drone.

Nous pouvons terminer par la phrase de Nelson MANDELA :

Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse.

Lisez nos autres articles :https://www.keecash.com/keecash-offre-netflix

Abonnez-vous dans l’application keecash ici : https://app.keecash.com/auth/sign-up

Nous contacter | Mentions Légales | CGVU | Copyright © KeeCash 2019